Création prochaine d’une école de cybersécurité à Chartres

Il est désormais difficile, voire impossible de se détourner du monde informatique et surtout numérique. Cependant, depuis quelques années, la cybercriminalité se multiplie davantage. Des hackers exploitent des ordinateurs pour en envoyer des virus de type « ransomware ». Pour remédier à cette insécurité informatique, la France a décidé de réagir. À cet effet, une école de cybersécurité va ouvrir ses portes prochainement, dans le département de Chartres.

 

La spécialisation en cybersécurité : une filière en expansion

Le domaine de la technologie connaît actuellement son essor. Dans tous les pays du monde, le recrutement des ingénieurs en informatique se multiplie de plus en plus. Les postes vacants ne concernent pas seulement le développement des logiciels, ils touchent aussi la cybersécurité. Depuis quelques années, la cybercriminalité abonde dans le marché numérique. Cette dernière entraîne un dysfonctionnement énorme au niveau de la sécurité et du système informatique. L’instauration d’une cybersécurité devient donc une priorité non négligeable.

Comme tout autre État, la France fait aussi face à cette explosion de piratages informatiques. Entre 2015 et 2016, une hausse de 57 % a été constatée. D’ailleurs, le chiffre ne cesse de monter. Pourtant, la plupart des ingénieurs n’ont pas la compétence pour résoudre ces problèmes. Il était donc nécessaire de former une école spécialisée dans la cybersécurité. Après ITESCIA, une nouvelle école de cybersécurité va s’ouvrir bientôt, du côté de Chartres.

La formation en cybersécurité

Étant un domaine de la technologie, la formation en cybersécurité est destinée principalement pour les ingénieurs en informatique. En ce qui concerne les études, elles durent environ deux ans. Elles sont notamment accessibles aux étudiants disposant une licence en informatique ou un master. En effet, il s’agit d’une spécialisation et non d’une filière à part entière. Quant aux modules, ils sont dispensés par des enseignants experts en la matière.
Après la formation, un diplôme en cybersécurité va être attribué à l’étudiant, lui permettant de répondre aux besoins incessants des Entreprises.

Les débouchés en matière de cybersécurité

La spécialisation en cybersécurité présente beaucoup d’avantages pour les ingénieurs. En effet, elle comporte plusieurs débouchés. De plus, il s’agit d’un métier dépourvu de la faillite.
D’une part, de nombreux débouchés peuvent être attribués aux ingénieurs en cybersécurité. Ils peuvent travailler comme auditeurs en sécurité, ingénieurs d’études de système spécifique ou chefs de projet. En outre, de nombreuses Grandes Entreprises comme IBM ou Athéos recrutent chaque année des centaines d’ingénieurs. Les salaires sont d’ailleurs très motivants et les avantages sont intéressants.
D’autre part, la cybersécurité ne connaît pas de faillite. Elle ne fait pas face à la crise professionnelle. Au contraire, cette filière s’intensifie de plus en plus. Il s’agit donc d’une opportunité qu’il faut à tout prix saisir. La création de cette école à Chartres va notamment contribuer à son expansion.