Les sanctions du détournement de fonds

Lorsqu’on regarde un film ou une série ou encore les actualités à la télévision, on entend souvent le terme détournement de fond.  C’est un crime qui consiste à détourner au détriment d’autrui des fonds qui ont été remis à une personne afin de le faire fructifier ou de le rendre plus tard selon le contrat entre les deux protagonistes. Dans le cas où la partie qui a reçu les fonds n’utilise pas l’argent  à des fins autres que celles qui ont été stipulées dans le contrat. Et même si vous n’avez pas pu tirer profit du détournement que vous avez commis, la loi vous punira quand même. Quelles sont donc les sanctions que l’on risque dans le cas où on a effectué un détournement de fonds ?

La sanction d’un abus de confiance par détournement de fonds

L’abus de confiance par détournement de fonds est un crime puni par le droit pénal. Si un jour les autorités vous attrapent ayant effectué ce genre de fraude, sachez que vous risquez

  • Une peine d’emprisonnement de 3 ans avec une grosse amende de 375 000 €. Et qu’il y ait eu préjudice moral ou matériel à l’encontre de l’autre partie qui a signé le contrat de la remise du fond auprès de votre personne.
  • Il est également possible qu’en tant que personnes morales ayant commis un détournement de fonds par un abus de confiance, il est possible que vous ayez à passer 10 ans en prison et devra payer une amende de 1 500 000 €.

Tout dépend donc de l’ampleur de vos agissements, mais surtout de la perte subit par la victime du détournement.

La sanction d’un détournement de fonds d’un salarié

Si vous travaillez dans une entreprise et que vous avez eu l’erreur de commettre un détournement de fonds, sachez que l’entreprise peut parfaitement vous tenir rigueur pour vos agissements et vous licencier pour faute lourde. Dans le cas où le détournement est assez conséquent, l’entreprise peut parfaitement porter plainte contre vous. Dans ce cas, vous risquez une lourde peine de 3 ans d’emprisonnement ainsi que le paiement d’une amende de 375 000 €. C’est donc un crime sévèrement puni par la loi qui aura des graves conséquences si l’entreprise arrive même à prouver que vous avez l’intention de lui nuire.

La sanction des détournements de fonds commis par un membre de la direction d’une entreprise

Il arrive également qu’un haut placé dans une entreprise commette l’irréparable en détourant des fonds de la caisse de l’entreprise. C’est un délit par abus de confiance envers l’entreprise même ainsi que tous les salariés de l’entité. Dans le cas où une personne faisant partie de la direction d’une entreprise est coupable d’un détournement de fonds, il aura pour peine 10 ans d’emprisonnement ainsi qu’une amende de plus de 1 500 000 € avec l’interdiction d’exercer ses fonctions une fois ses peines achevées.