Investissement locatif : les lois de défiscalisation

L’investissement immobilier est le placement le plus sûr parmi les produits financiers disponibles. En plus de vous permettre de disposer d’une source de revenus supplémentaires réguliers. L’investissement immobilier locatif vous permet de vous constituer un patrimoine. Mais pour garantir la rentabilité de votre placement, il est indispensable de choisir avec soin le bien immobilier dans lequel vous allez investir et surtout le type de projet locatif dans lequel vous allez vous lancer. Effectivement, en fonction de votre projet, vous devez vous acquitter d’impôts sur le revenu. Ces impôts peuvent d’ailleurs peser lourd sur la balance et réduire la rentabilité de votre placement. Découvrez dans notre article quelles sont les lois que vous pouvez adopter pour défiscaliser.

La loi Malraux et la loi Denormandie pour un investissement locatif ancien

Les lois pour l’investissement immobilier locatif ont été mises en place afin d’encourager les investisseurs à placer leur capital dans des biens immobiliers afin de faciliter l’accès à des logements. Si vous avez pour projet d’investir dans un bien immobilier ancien, mais que vous désirez réduire les impôts sur le revenu que vous allez percevoir, deux lois le présentent à vous.

  • La loi Malraux est recommandée si vous envisagez de placer votre argent dans un bien immobilier à rénover qui est situé dans des zones historiques de la France. Effectivement, cette loi a été conçue afin d’encourager les investisseurs à placer leurs fonds dans un bien immobilier ancien à renouveler dans le but de revaloriser le patrimoine architectural français. Grâce à ce dispositif, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt de 22 % si vous achetez un logement en ZPPAUP et de 30 % en secteur sauvage. Pour bénéficier des avantages de cette loi, vous devez mettre en location le bien une fois qu’il a été rénové.
  • La loi Denormandie est également un dispositif que vous pouvez adopter si vous désirez investir dans un logement ancien à rénover. L’objectif de cette loi est de rénover les logements anciens pour qu’ils puissent répondre aux normes de qualité dans le domaine. Pour bénéficier des avantages de ce dispositif, le bien devra être mis en location pendant une durée de 6, 9 ou de 12 ans. Le taux de défiscalisation varie en fonction de la durée de la location du logement.

La loi Pinel pour investir dans le neuf

Si vous désirez investir dans un bien immobilier neuf tout en réduisant légalement vos impôts sur le revenu. Vous pouvez vous orienter vers la loi Pinel. En effet, ce dispositif a été mis en place par le gouvernement afin d’augmenter le taux d’investissement dans un logement neuf. Avec cette loi, votre réduction peut atteindre les 21 % de la valeur du bien. Mais pour profiter de cette défiscalisation, vous devez acheter un logement neuf dans une des zones éligibles au dispositif que vous allez mettre en location dans les 12 mois après sa livraison. Vous devez également respecter un plafond au niveau du loyer et des revenus du locataire. Vous pouvez d’ailleurs faire appel à un promoteur immobilier ou à une agence de gestion immobilière pour trouver un bien neuf à acquérir.

La loi Censi-Bouvard ou LMNP

Si pour votre projet d’investissement locatif vous avez pensé à proposer votre logement aux étudiants ou encore aux personnes âgées. Vous pouvez défiscaliser vos revenus avec le dispositif LMNP ou la loi Censi-bouvard. Avec ces dispositifs, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt de 11 % du prix d’achat du logement sans les taxes. En plus de cela, vous pouvez déduire vos charges d’exploitation avec les revenus de la location et percevoir les loyers par un contrat de bail commercial.